La dépendance affective est un sentiment de manque permanent qui se manifeste par le besoin d’assouvir quelque chose que nous ressentons. On parle parfois de dépendance amoureuse, mais je précise qu’il existe aussi la dépendance du sexe, de la nourriture, des sucreries… Lorsqu’on parvient à assouvir ce besoin, la dépendance ne fait que s’accroître au point d’être une addiction. Voici mes conseils pour se libérer de la dépendance dans une relation amoureuse.

conseils-dependance-affectif

1- La dépendance affective est douloureuse

Comme mentionné plus haut, je vais vous donner quelques conseils qui vous permettront de vous libérer d’une relation de dépendance amoureuse qui peut vous faire souffrir.

La raison en est que dépendre d’une personne pour définir son bonheur pourrait nous conduire à un sentiment douloureux même si cette personne est toujours avec nous.

Dans ce cas, on est incapable de rester plusieurs heures sans son conjoint. Les appels et les SMS ne suffisent pas à nous rassurer.

On est alors incapable de se concentrer sur quoi que ce soit pour la simple raison qu’on ait peur de ce sentiment du vide qui plane dans le cas où il ou elle venait à nous quitter.

Dans la dépendance affective, on dépend entièrement de l’affection et de l’attention de l’autre. On confond amour et dépendance affective, amour et attachement de l’égo.

dépendance affectiveTous nos choix et nos goûts sont en fonction de l’autre et non ce que nous désirons réellement.

2- Mes 8 conseils pour en finir avec la dépendance affective

  • Notez les activités et les loisirs dont vous vous interdisez et donner les raisons pour lesquelles vous les faites.
  • Occupez-vous de vous-mêmes sans toutefois avoir une dépendance émotionnelle de l’autre et rester en attente de ce qu’il désirera pour vous. Prenez le courage de le faire, on prend son autonomie à tout âge.
  • Impossible de passer plus de trois heures sans l’appeler ? Ou plus de 30 minutes sans penser à lui ou elle ? Faites quelque chose que vous aimez particulièrement et c’est l’occasion de faire une virée rien que pour voir quel sentiment de plénitude vous allez ressentir sans toutefois avoir un sentiment de culpabilité. Ainsi, vous allez mieux gérer votre stress lorsqu’il sera absent.
  • Transcender cette peur de l’abandon qui vous tenaille si il ou elle vous quitte. J’ai pris parfaitement conscience que la vie nous réserve bien des surprises débordantes qui nous épanouit au moment où nous nous attendions le moins.
  • Ayez la pleine confiance de soi et une estime de soi. Résister à cette dépendance affective qui déclenche votre comportement compulsif. Je vous suggère pour cela de prendre un carnet et de noter les défis que vous devez relever pour ne pas retomber dans la tentation de ne penser rien qu’à lui, de lui vouer tout votre bonheur, de la peur du vide que vous ressentez pendant son absence… ceci doit s’inscrire dans la durée pour être efficace.
  • Affranchissez-vous de la dépendance émotionnelle que vous éprouvez pour lui ou elle. De ce garçon ou de cette petite fille innocente qui ne pouvait rien dire et ne donnait pas ses opinions.

On ne peut avoir une dépendance affective de quelqu’un qui pour moi est synonyme de serviabilité.

On peut ressentir un manque de l’être qu’on aime, mais pas au point de dépendre de lui ou elle dans nos choix, nos goûts et même nos pensées qui ne sont que pour lui ou elle.

Que pensez-vous de la dépendance affective ?

8 conseils pour se libérer de la dépendance affective

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *