Quand on veut changer de vie, c’est souvent parce que on n’est pas satisfait de la sienne. On a souvent tendance à envier ceux qui ont une vie à laquelle on voudrait que la nôtre ressemble. Le problème est que l’envie tue l’initiative et l’action.

 

Vous devez apprendre à regarder votre vie, à respecter votre vie telle qu’elle est pour l’instant avant d’aller plus loin. Si vous enviez trop la vie de vos exemples, vous risquez de mépriser la vôtre. En effet vous risquez de trouver que votre vie n’est pas à la hauteur de ces vies « exemplaires » auquel vous aspirez.

 

Le problème en définitive, en regardant comme cela dans l’assiette des autres, est que vous allez vous défavoriser à vos propres yeux. On ne construit pas sur du négatif. Vous devez apprendre à respecter ce que vous êtes, qui vous êtes, ce que vous avez aujourd’hui même si ce quelque chose ne vous plaît pas.

 

Je n’ai pas dit que vous devez aimer ce que vous êtes et avez aujourd’hui. Non ! Par contre vous devez respecter ce que vous êtes et avez aujourd’hui. Si vous ne vous respectez pas tel que vous êtes aujourd’hui, vous ne pourrez pas aller plus loin.

 

Vous devez avoir de la tendresse pour vous-même. Vous n’aurez pas de tendresse si vous vous méprisez. Vous devez dès lors apprendre à vous respecter, vous et vos faiblesses, vous et votre position actuelle pour pouvoir aller plus loin.

 

Respect et tendresse envers vous-même sont deux piliers de base pour aller plus loin dans votre vie même si vous êtes dans une situation très difficile et que vous détestez.

 

Ne confondez pas la situation dans laquelle vous êtes avec ce que vous êtes et qui vous êtes.

 

Tout le monde peut se retrouver dans une situation moche. Même les personnes les plus merveilleuses sur cette planète. La précarité de nos existences ne tient qu’à un fil même si on est l’homme la femme le ou la plus riche ou puissant(e) de cette planète. Il ne faut pas grand-chose pour faire tout basculer en une seconde.

 

Il suffit de l’annonce d’une maladie mortelle qui peut tout faire basculer du jour au lendemain. Un horrible fait divers également comme une injustice, voire dans le genre scénario-catastrophe qui n’est pas sans rappeler de nombreux films qui ont été faits sur ce sujet, un accident d’avion qui vous laisse survivant dans une région inconnue, loin de tout, loin de tous les secours, devant vous battre contre une nature hostile pour survivre.

 

Ces exemples sont extrêmes mais pas tellement que ça. Je vous les donne pour que vous appreniez à bien différencier la situation dans laquelle vous êtes de qui vous êtes. Je ne vous demande pas d’apprécier la situation dans laquelle vous êtes. Mais je vous demande de vous respecter en tant qu’individu quelle que soit la situation dans laquelle vous êtes. Généralement pour cela, regardez dans l’assiette des autres, de ceux qui réussissent, est généralement mauvais pour vous, car cela vous amène à vous déprécier vous-même à vos propres yeux.

 

Pour prendre un exemple plus simple, plus réaliste, plus positif, imaginez que vous désiriez apprendre à jouer au tennis mais que vous ne savez pas du tout jouer au tennis. Si vous regardez Roger Federer jouer la finale de Roland Garros à la télévision, et que vous vous dites que vous êtes nul(le) au tennis comparé à lui, vous risquez de ne pas trouver la motivation nécessaire pour vous lancer dans l’aventure et apprendre à jouer de tennis. Votre modèle a placé la barre trop haut. Si par contre vous avez du respect pour vous-même, et vous dites que si vous arrivez déjà à frapper dans la balle avec votre raquette lors de votre première leçon de tennis, ce sera très bien, alors vous êtes dans le bon.

 

Votre valeur n’a rien à voir avec le fait que vous ne sachiez pas jouer au tennis comme Roger Federer. Respectez-vous et respecter dès lors le fait que vous êtes débutant et qu’il est normal pour un débutant de ne pas savoir jouer comme un pro. Sans ce respect de base, vous ne trouverez pas l’énergie et la motivation pour aller plus loin dans votre apprentissage.

 

Soyez tendre et respectueux avec vous-même même dans les situations les plus difficiles. Et pour cela ne regardez pas dans l’assiette des autres. C’est le principe de base qui vous permettra de poser les premiers pas pour vous en sortir ou pour changer de vie.

Arrêter de regarder dans l’assiette des autres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *